« Dépouffise » -moi

J’ai un lourd passif avec les fringues roses. Et si seulement il n’y avait que ça…
Avant, j’étais une gamine complexée par son physique qui avait un grand besoin de plaire. Alors, j’ai abusé des soutifs push-up pour faire croire que j’en avais plus, des petits tops moulant pour montrer que j’avais un ventre plat. Rajoutez à ça quelques jupes courtes de temps en temps, mais surtout des jeans taille basse. Je pensais qu’en étant blonde, je devais forcément ressembler à Paris Hilton (qui a été mon modèle fut un temps) et que je devais aimer Hello Kitty. Et voilà comment peuvent naître les pétasses.
Maintenant, je suis un peu moins complexée et, surtout, j’ai fini par comprendre que je n’avais pas besoin de tout ça pour qu’on m’aime. Ça, combiné à un intérêt grandissant pour la mode, la vraie, j’ai peut-être réussi à obtenir mon absolution mode. J’aime toujours le rose, même si il a peu à peu disparu de mon dressing

Ça c’est de la confession hein!! Sans vouloir faire de la psychologie de comptoir, je pense que notre personnalité peut expliquer pourquoi on choisi de s’habiller de telle ou telle façon.

Récemment, le site Showroomprivé m’a contactée pour tester leur nouveau service de livraison utlra rapide: on passe commande le matin et on reçoit ses achats le lendemain, livraison à la maison ou en point relai. Promesse tenue, j’ai reçu mon petit paquet dans les temps impartis. Et ça change des ventes privées traditionnelles où on attend parfois des semaines et des semaines.

Ça tombait vraiment bien car il y avait justement une vente qui m’intéressait: Manoush! J’ai déjà un bikini avec des licornes et une robe de Barbie. Plutôt spécial tout ça, c’est vrai. Mais j’aime cette marque qui est hors des codes habituelles de la mode, girly et régressive à souhait. Et je n’ai pas toujours envie de suivre les codes actuels mais plutôt me fringuer comme j’en ai envie.

Top Manoush (offert par Showroomprivé) – Veste H&M Garden Collection ( printemps 2010) – Skinny H&M – Boot Teddy Zadig & Voltaire.

J’ai tout de suite accroché pour ce petit top, dont la forme m’a rappelé un peu celle des péplums, les volants en plus. Mais j’avais peur de retourner vers mes anciens démons avec cette couleur et les détails très « fifille ». J’ai d’abord essayé avec un slim plus foncé et mes escarpins Zara. Ce n’était pas très concluant, je voyais encore une pouffe dans le miroir. Puis, je me suis souvenue que j’avais une nouvelle paire de boots assez cool. Avec un jean assez clair et cette veste que j’ai bien fait de garder finalement, j’ai trouvé que ça passait plutôt pas mal.

Alors, selon-vous, j’ai réussi à tuer la Barbie qui était en moi? Je ne sais pas vraiment si vous apprécierez ma tenue car cette marque c’est « ça passe ou ça casse ».

Manoush au Gala de fin d’année

Un petit article rapide pour vous montrer ma robe à la soirée de fin d’année de ma fac. C’est un robe Manoush que j’ai achetée sur Bazar Chic, 65€ au lieu de 205€, pas mal!

Excusez-moi pour la qualité pourrie (iPhone), le bordel (lisseur par terre et vestes de costume sur le lit= préparation pour la soirée), le photographe que l’on voit en partie dans le miroir (chéri ♥ ) et mes yeux inexpressifs (j’avais pas encore bu pourtant).

Ces photos étaient prévues pour mes copines des réseaux sociaux mais, comme ça, vous pourraient toutes en « profiter » (c’est pas forcément un cadeau de me voir en photo, j’en suis consciente -__-’ ) Disons que c’est un moyen d’immortaliser la soirée (et là non plus, ce n’est pas forcément une bonne idée -__-’ )

J’aime bien cette robe, je l’ai trouvée tellement originale. En même temps, c’est Manoush, faut assumer. Rose en plus! J’ai tous les éléments pour passer pour une cagole (iiirk!) Mon petit perf’ pour sortir et ça casse tout de suite le côté un peu pouffe.

Mais quand j’y repense, je crois que c’est typiquement le genre de robe que ma mère déteste! A une époque, étant entièrement dépendante financièrement, j’aurais essayé de négocier mais rien n’y aurait fait. Oui, j’ai eu une période pouffe-Paris Hilton (si, si je vous jure). Et il y a encore quelques restes de cette ère et, parfois, ça ressurgit (comme ici).

Bon allez-y! Vous en pensez quoi? Je sais qu’elle ne va pas faire l’unanimité, elle est tellement spéciale (avouez que j’ai des goûts bizarres parfois!)

Mais au moins, ça a le mérite de changer des sempiternelles robes noires que toutes les nanas portaient au Gala. C’était soit noir, soit bleu électrique (en mode bonbon avec un gros nœud au décolleté) soit cette robe Sandro ou robes similaires. Vous savez qu’il y a des meufs qui misent tout sur cette soirée pour se dégoter un mec? O_o Je vous jure, y en a qui ne doute de rien! Entre celles qui ont passé leur journée chez le coiffeur pour se faire poser des extensions (ou pour faire des bouclettes à la Candie), celles qui se trémoussent comme des chiennes de clips R’n'B, celles qui draguent les mecs casés. L’alcool aide pas mal mais faut pas déconner! Je leur aurais bien balancé un seau d’eau glacée tiens!